Les anges dans les grandes religions et la philosophie

Un ange du Latin « angelus, emprunté au Grec ancien « ἄγγελος, ángelos, « messager » et en hébreu מלאך, malakh, « messager »),

Un ange est une créature dont l’existence est recoupée dans toutes les traditions, notamment dans les trois religions abrahamiques. C’est une créature céleste pour laquelle chaque religion détient sa propre angéologie. Judaïsme, Christianisme et Islam. Le mot ange désigne un envoyé de Dieu, ou un intermédiaire entre Dieu et les hommes en charge de transmettre un message divin. Il peut également agir de lui-même selon la volonté divine et sa hiérarchie.

Rôle

Les anges interviennent sur la conscience humaine en apportant la lumière nécessaire pour cheminer vers la découverte de notre essence. Leur mission est de faire réintégrer le divin en nous-mêmes. C’est La Voie des Anges vers le divin.

L’universalité angélique

Ils sont perçus dans toutes les traditions et cultures…

Les Anges dans la tradition Essénienne

Les Esséniens conçoivent les anges comme une réalité supérieure dont la mission est de guider et d’agir sur l’existence de homme. L’apport des anges est aussi substantiel que l’eau l’air, la lumière et la nourriture.

La Tradition Essénienne a reçu à travers son Père fondateur, Hénoch, la connaissance des Anges. Hénoch est le premier de tous les hommes à avoir découvert les anges de lumière.

  • Les Anges de lumière, sont les vertus, les grandes idées divines telle que la Fraternité, la Sagesse, l’Harmonie, la Douceur, la Paix, l’Amour et le Respect… Ces anges aident l’homme à s’unir avec le divin.

L’Angéologie dans le judaïsme

L’ancien testament est révélé par la kabbale judaïque qui nous a transmis le nom hébreu des 72 anges, chacun présent dans les sephiroth de l’arbre de vie.

Deux sortes d’anges sont distingués dans la tradition hébraïque :

  • Il y a les messagers de Dieu, capables de prendre des formes différentes en fonction des missions à accomplir.
  • Et les sujets de la cour divine qui entourent Dieu en chantant des louanges.

Les Anges dans la tradition orthodoxe

Les anges de lumière blanche n’existent que pour nous préparer et nous faire mériter le salut dans la béatitude éternelle. Ils ne se lassent jamais d’accompagner les hommes dans le souci de leur destin.

L’esprit Saint nourrit chaque ordre angélique et d’autres forces concourent à l’essence de ces ordres, tels que l’esprit de la sagesse et de la raison ; l’esprit du discernement et de la fermeté.

La hiérarchie angélique selon la religion catholique

L’église catholique se réfère aux anges représentés dans la Bible. Notamment les archanges, Saint Michel (prince de la milice céleste), Saint Raphaël et Saint Gabriel. Jésus parle aussi de « Saint Anges ».

Les Anges dans le coran

Malāk (ملاك) est le mot arabe pour désigner les anges. Les anges revêtent une grande importance dans la tradition coranique. Le Coran décrit les anges de façon très figurée dans la sourate XXXV-1. « Louange à Dieu, Créateur des cieux et de la Terre, qui prend pour messagers les anges »

Les anges sont les messagers de Dieu à des prophètes et à des destinataires déterminés par les « anges gardiens » ou les « anges scribes » Les humains sont accompagnés d’un « ange de droite » inspirant les bonnes actions et un « ange de gauche » inspirant les mauvaises.

Les Anges dans l’hindouisme

Les anges ne sont pas littéralement présents dans l’hindouisme, il s’agit plutôt d’esprits agissant de la même manière. Il y a, par exemple, les gandharva qui sont des esprits doués de talents musicaux, présents dans l’air. Ils sont souvent représentés avec des ailes.

Les Anges chez les Philosophes néo-platoniciens

Tyr 260 av JC 

Les anges y sont référencés de façon très hiérarchique :

  • Dieux
  • Archanges
  • Anges
  • Démons
  • Héros
  • Archontes du cosmos ou de la matière
  • Âmes

Les Anges dans le livre d’Hénoch

Les anges sont nombreux dans le livre d’Hénoch. L’église orthodoxe éthiopienne évoque les anges en multitude :

  • Anges des nations
  • Anges attelés au char solaire
  • Anges des saisons

Les Anges et les celtes

Les Celtes avaient l’arbre de vie celtique pour référence afin d’interpréter le monde. Ils croyaient en la réincarnation et à l’âme éternelle.

Anamchara (ange ou âme amie) gravitent autour des hommes dans leur vie quotidienne. Les anges celtes s’intéressent aux humains et notamment aux plus spirituels d’entre eux. Ce sont des gardiens ou des compagnons en contact avec la puissance du divin. Dans la culture celtique, cette puissance est très semblable au Bodhisattva du bouddhisme.

Le plan suivant est occupé par les anges qui arrivent à Dieu.

Le troisième plan abrite les anges proche des hommes et du monde physique, les plus facile à contacter.